Accueil
Cocotte minute et art |

Le Maroc contemporain s’expose à l’IMA

Cooktoo s’est rendu à la très jolie exposition « le Maroc contemporain » qui se tient jusqu’au 25 janvier 2015, à l’institut de Monde Arabe, à Paris.
cooktoo-ima-maroc
Nous y avons notamment découvert Batoul S’himi, une artiste qui présente quelques pièces de sa série intitulée « un monde arabe sous pression ». Les Photos parlent d’elles-même !

cooktoo-batoul-shimi-cocotte2
cooktoo-batoul-shimi-cocotte1

cooktoo_denis_papinNous en profitons pour rappeler que l’invention de l’autocuiseur (le mot « cocotte-minute » est en réalité le nom du modèle vendue par la marque SEB) date de 1679. Denis Papin, mathématicien et génial inventeur français, met au point une marmite en fer très épais, munie d’une soupape de sécurité qu’il appelle « Digesteur ». Elle est destinée à cuire les aliments grâce à la pression. Denis Papin reste surtout connu pour ses travaux et comme l’inventeur de la machine à vapeur.

L’outil réapparut à Paris, au Salon des arts ménagers, en 1926. Il s’appelait « Auto-Thermos » et connut un vrai succès au cours des années 1930, mais son prix élevé et son maniement délicat empêchèrent une large diffusion.

En 1948, Roland Devedjian inventa des autocuiseurs en fonte d’aluminium et fermeture à baïonnette, commercialisés sous le nom de Cocotte-minute, mais sa société fit faillite et fut finalement rachetée par le Groupe SEB.

Les modèles actuels fonctionnent toujours selon le même principe, les principaux fabricants ayant beaucoup travaillé sur la sécurité et la réduction du bruit de la célèbre soupape qui relâche de la vapeur dès que la pression est trop importante.
Écoute le chant de la soupape

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.


Partager sur Facebook

Partager sur Twitter


, , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Une Réponse à “Le Maroc contemporain s’expose à l’IMA”

  1. Batoul S’himi est un artiste qui ne manque pas d’originalité, il fait de très beau collier etnique également

Laisse un commentaire

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.