Accueil
Fais ton vinaigre. C’est facile ! |

Fais ton vinaigre. C’est facile !

Whaouh… Une légende ? Avec de vrais voleurs ?

toulouse-thoulouse
Le vinaigre des 4 voleurs ? Toute une histoire…
cooktoo-bouteille-vinaigre
Ce vinaigre de légende est certainement apparu pendant la grande peste de Toulouse entre 1628 et 1631. 4 voleurs avaient remarqué qu’en buvant et s’enduisant le corps d’une préparation à base de vinaigre, ils n’étaient pas contaminé. Cela leur a permis de détrousser les cadavres et leur maison sans être inquiétés jusqu’à ce que la police les arrête…

Afin d’éviter le bûcher, ils livrèrent leur secret : du vinaigre avec de l’ail et quelques plantes qui devenait un puissant antiseptique. Mais la justice est impitoyable et ils furent quand même pendus…

En 1720, d’autres voleurs adoptèrent la formule et détroussèrent les pestiférés de la ville de Marseille lors d’une épidémie. Attrapés et jugés, ils eurent la vie sauve contre leur recette qui fut affichée sur les murs de la ville.

L’efficacité étaie telle qu’il fut inscrit dans le livre officiel des médicaments (le Codex de la Pharmacopée française) sous le nom de Vinaigre antiseptique, dès 1748 et jusqu’en 1884 où il en disparut, et commercialisé en pharmacie pour usage externe pour ses propriétés antiseptiques naturelles.

Toi aussi, tu peux confectionner cette solution antiseptique pour désinfecter, décontaminer et éviter la contagion en cas d’épidémie…
cooktoo-vinaigre-toulouseAujourd’hui, on l’utilise plutôt pour les soins de la peau et des cheveux, contre la fatigue et les maux de tête. Enfin, il élimine durablement les poux et les lentes. Parles-en à tes parents !!!!

Une autre version raconte que c’est Antoine-Claude Maille (le célèbre fabricant de moutardes et de vinaigres) qui, en 1720, lors de la grande peste de Marseille inventa le Vinaigre des Quatre voleurs dont les propriétés antiseptiques sauvèrent la vie à de nombreux habitants et évitèrent la contagion. Le marketing s’empare décidément de tout… Un lien vers leur site pour leur montrer qu’on ne leur en veut pas : ICI
Et pour être (presque) complet, nous n’oublions pas la maison Thiercelin.

La recette ! La recette !

La composition du remède a toujours été, disons, très variable ! Du vinaigre, bien sûr, (de vin, de cidre ou autre), dans lequel infusent des plantes ou des épices : ail, absinthe, romarin, sauge, menthe, rue des jardins (une plante désormais interdite d’utilisation car les effets secondaires sont importants), lavande, acore odorant, ortie, thym, chicorée, cannelle, girofle, muscade, camphre,… Certains fabricants actuels ajoutent de nouveaux composants comme le shiitake ou la nigelle et remplacent la macération de plantes par les huiles essentielles de ces plantes.

Ça tourne au vinaigre. Cette expression signifie que le ton monte dans la discussion et que la dispute est proche. En clair, que la moutarde leur monte au nez, que les carottes sont cuites et que c’est la fin des haricots !

En savoir plus
2 sites très complets : le second et le premier

sur le vinaigre, en général
Sur wikipedia, c’est ICI et ICI aussi
Et un site très intéressant !

 


Partager sur Facebook

Partager sur Twitter


, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Une Réponse à “Fais ton vinaigre. C’est facile !”

  1. excellent article et très détaillé. ça rend la fabrication de vinaigre accessible à tous.
    il suffit juste d’acheter un tonnelet ou vinaigrier

Laisse un commentaire

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.