Accueil
Boire de l'eau, mais laquelle |

Eau, eau, eau…

Toutes les eaux en bouteille
ne sont pas des eaux minérales naturelles

Kyzo : du nouveau dans les carafes filtrantes !
La revue de presse
(Pour en savoir plus sur l’eau)
Le jeu des devinettes Que signifie : « à vau-l’eau »

En France, les eaux de boisson destinées à la consommation humaine répondent à diverses appellations : eaux de table, eaux de source, eaux minérales. Il y a trois types d’eau vendue en bouteille :

Les eaux de table sont de même nature que l’eau du robinet, mais elles sont commercialisées en bouteilles. Elles ont éventuellement subi un traitement spécifique.

L’eau de source est une eau d’origine souterraine, ayant bénéficié d’une protection contre la pollution, et n’ayant subi ni traitement chimique, ni adjonction. Elle doit donc être potable (ce qui n’est pas forcément le cas d’une eau minérale naturelle).

L’eau minérale naturelle est une eau d’origine souterraine, protégée de toute pollution. Ses caractéristiques chimiques doivent être stables. Ses propriétés sont généralement favorables à la santé.

Les eaux de source

cooktoo_volcans_auvergne les eaux dites « de source » sont des eaux naturellement propres à la consommation humaine. Elles doivent respecter des normes de potabilité similaires à celles de l’eau du robinet. Elles proviennent de nappes d’eaux souterraines non polluées, profondes ou protégées des rejets dus aux activités humaines. Les seuls traitements autorisés, afin d’éliminer les gaz, le fer et le manganèse, sont l’aération, la décantation et la filtration.

cooktoo_eau_gazeuseLes eaux naturellement gazeuses, qui contiennent du gaz carbonique dissous, peuvent également être regazéifiées avant d’être embouteillées. Ces eaux de source sont en général consommées au niveau régional car leur transport en augmenterait trop le coût. Il en existe une centaine en France. L’eau de source n’a pas l’obligation d’avoir une composition minérale constante et caractéristique et ne peut prétendre avoir des effets bénéfiques pour la santé. Contrairement aux eaux minérales, elles ne sont pas agréées par le Ministère de la santé.

Les eaux minérales

Les eaux minérales, quant à elles, sont des eaux de source ayant des propriétés particulières : elles ont des teneurs en minéraux et en oligo-éléments susceptibles de leur conférer des vertus thérapeutiques et leur composition est stable dans le temps. Comme les eaux de source, elles ne peuvent être traitées. Une fois mises en bouteilles, ces eaux voyagent beaucoup et sont même exportées. En France, une eau ne peut être qualifiée de minérale que si elle a été reconnue comme étant bénéfique pour la santé par l’Académie Nationale de Médecine. C’est donc une véritable garantie de qualité. Toutes les eaux minérales ne sont pas de qualité identique, puisque sa qualité dépend de la nature des sols qu’elles traversent. Il existe donc autant d’eaux minérales qu’il y a de sources, soit plus d’un millier en France qui compte environ 70 marques d’eaux minérales. Si certaines ne sont guère plus minéralisées que les eaux de source, d’autres sont très riches en sels minéraux.

Les eaux minérales présentent souvent des teneurs en magnésium importantes et des teneurs en nitrates généralement faibles. Leur dureté en calcium est très variable, leur intérêt provient de la présence de substances plus rares comme le fluor ou des oligo-éléments.

La France est aujourd’hui le deuxième consommateur mondial d’eaux minérales en bouteille après l’Italie. La consommation d’eaux minérales s’est en effet considérablement accrue ces dernières années. Une partie des consommateurs se détournerait de l’eau du robinet en raison de son goût et de son odeur, mais aussi parfois parce qu’ils n’osent plus se fier à sa qualité.

 Étant donné qu’en Europe, ces eaux ne peuvent être traitées, lorsqu’une source est polluée, comme cela s’est déjà produit, elle ne peut plus être commercialisée. Afin de mieux protéger le site, une eau minérale naturelle peut bénéficier d’un « périmètre de protection », mais ce dernier ne peut être octroyé que si l’eau a été préalablement reconnue d’ « intérêt public ». Le transport de l’eau minérale naturelle en tous récipients autres que ceux autorisés pour la distribution au consommateur final est interdit. Ces eaux doivent donc être embouteillées sur le site même.

Certains pays en revanche, comme les États-Unis, autorisent la commercialisation, sous l’appellation « eaux de source », d’eaux traitées chimiquement : ces traitements visent soit à ôter des substances indésirables soit à ajouter des substances manquantes, bref à rendre ces eaux potables et de meilleure qualité. Forte de cet exemple et face à la menace grandissante de pollution des sources, l’Europe s’apprête aujourd’hui à suivre cet exemple : mais que pourra bien alors signifier le label « eau minérale naturelle » ?

Les limites à la consommation

En 2006, face à l’envolée de la consommation de l’eau minérale, l’Académie de médecine a rappelé que « plusieurs eaux minérales ont cependant une composition telle qu’elles ne devraient pas être proposées comme boisson de consommation courante ». Si on appliquait la réglementation de l’eau potable aux eaux minérales, de nombreuses eaux ne seraient pas conformes et seraient donc qualifiées « non potables » (on ne pourrait pas la distribuer au robinet). En effet, elles contiennent des substances minérales en quantités trop importantes pour pouvoir servir de boisson exclusive. Les eaux minérales font donc l’objet d’autorisations spécifiques, après analyse de leurs effets thérapeutiques.

Avec ou sans bulles ?

Certaines eaux sont naturellement riches en gaz, ce sont les eaux « gazeuses ». D’autres eaux sont dites « gazéifiées » : on ajoute du gaz carbonique à la sortie de la source pour rendre l’eau pétillante. Certaines marques commercialisent la même eau sous forme plate et gazéifiée : ces eaux ont ainsi une composition identique, au gaz carbonique près. Elles constituent une très bonne alternative aux eaux gazeuses, souvent naturellement salées. Il existe même une fontaine d’eau gazeuse à Paris. Clique ICI pour savoir où !

Les eaux aromatisées

cooktoo_bouteilles_supermarcheCe sont des boissons à base d’eau de source ou d’eau minérale comportant différents additifs : sucres, édulcorants, arômes, colorants… Certaines sont très sucrées, autant qu’un soda ! Elles sont responsables, comme tous les sodas, de l’attaque de l’émail et de la formation de caries dentaires. Les eaux contenant des édulcorants ont un goût sucré mais ont une valeur énergétique faible. Pour savoir si les eaux aromatisées comportent des sucres ou édulcorants, n’hésite pas à comparer les étiquettes. Cependant, sois prudent : les informations sur les quantités sont souvent fantaisistes : pour un verre ? Une petite bouteille d’un demi-litre ? Un litre ? Un tonneau ?…

Les eaux enrichies

Ces eaux ont une origine non indiquée qui échappe donc à la réglementation. Elles peuvent être enrichies en minéraux (calcium, magnésium…) mais également en arômes, colorants, sucres,… Là encore, lis bien les étiquettes.

En conclusion. De l’eau… sans modération !

cooktoo_eau_robinet L’eau est la seule boisson indispensable à ton organisme ! Chaque jour, le corps perd 2,5 litres d’eau par les urines, les selles, la transpiration,… et il est nécessaire de lui en apporter autant ! L’eau de boisson couvre 1,5 L des apports, le reste étant contenu dans les aliments. Pour bénéficier des bienfaits de l’eau, n’hésite pas à varier : eau du robinet, eau de source, eau minérale… Tu as le choix !

Si au quotidien, tu n’aimes pas boire de l’eau, pense aux autres sources d’hydratation : potages, soupes, tisanes (non sucrées !),… ou ajoute quelques feuilles de menthe ou gouttes de jus de citron dans ton verre.

Pour connaître la qualité de l’eau du robinet de ta région : Un site gouvernemental te permet de connaître la conformité de l’eau du robinet ville par ville dès qu’une analyse est faite (mesure du taux d’ammonium, de certaines bactéries, du chlore, du pH…).

Enfin, une autre catégorie d’eau est également réglementée en France : l’eau d’adduction publique (eau du robinet) que tu peux découvrir ICI.

cooktoo_kalioris_mali_caiman_DSC_0369Un proverbe africain, pour la route : « Ne te moques pas du crocodile lorsque tes pieds sont encore dans l’eau. »…


Partager sur Facebook

Partager sur Twitter


, , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisse un commentaire

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.