Accueil
Le goûter des enfants |

Le goûter des enfants

Pas toujours facile de préparer le goûter pour partir à l’école !
Pourtant, il existe des produits pratiques qui ne sont pas sursaturés en sucre et en graisses. et répondent aux besoins en fruits, en céréales et/ en produits lactés.
Pour l’école et les goûters nomades, la sélection Cooktoo est là.

Compotes

sur la photo :
les compotes Andros en gourde Pt’it Dros
les compotes en berlingot Saint-Mamet
plus exceptionnellement car c’est très riche en sucre
les gaufres au sucre Savane
la brioche tressée Epi d’Or de Marque Repère

biscuit bio Bonneterre

Et, les grands biscuits bio Bonneterre

IMG_0852

 

 

 

 

 

 

Les sirops à la stévia de temps à autre
Sirops Fruiss bio  [Créée en 1988, Fruiss Stevia appartient à l’entreprise française Routin, fondée en 1883 par Philibert Routin.]
Le jus de fruits (pas tous les jours) car c’est très très sucré ! Mais la citronnade Andros est bien agréable les jours de plaisir !

La bonne solution consiste à alterner avec des préparations maison (pas trop sucrées) > clic pour retrouver des idées recettes
> le goûter des parents
> le goûter des bébés
> veux-tu connaitre l’histoire du goûter ?

Les recommandations de l’AFDN (Association Française des Diététiciens Nutritionnistes)

Barre chocolatée glissée dans la poche, collation à la récréation du matin, goûter à l’école après la classe, parfois un autre à la maison…
La prévention du surpoids et de l’obésité des enfants est aujourd’hui un enjeu de santé publique qui interpelle parents, enseignants, éducateurs.
Le goûter après la classe : indispensable pause en attendant l’heure du dîner

Dans le cadre des activités périscolaires proposées aux écoliers, les collectivités sont amenées à organiser le goûter. Repas important, il permet d’éviter le grignotage jusqu’au dîner. Il doit être pris au moins deux heures avant le repas du soir et être composé d’au moins deux éléments parmi les aliments suivants : fruits, produits laitiers, produits céréaliers, plus une boisson.
Une tartine de pain accompagnée d’une barre de chocolat ou d’une cuillère de confiture servie avec un verre de lait, c’est aussi simplement bon.
« Le goûter reste léger, sa vocation n’étant ni de compenser le déficit du déjeuner, ni de remplacer le dîner », estime Marie-­Line Huc, diététicienne libérale représentante de l’AFDN dans le comité Nutrition du GEM-­RCN.

Selon Mélanie Le Morzédec, diététicienne libérale membre de l’AFDN :
« Le respect de l’équilibre alimentaire des enfants passe par une appréciation de chaque contexte au cas par cas. Pour cela, parents, enseignants et éducateurs doivent se coordonner pour assurer une cohérence de l’alimentation répondant aux vrais besoins des enfants, différents de ceux des adultes ».

 


Partager sur Facebook

Partager sur Twitter


, , , , , , ,

Laisse un commentaire

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.