Accueil
La recette du loukoum |

Toi aussi, fais le loukoum !


Tu peux les acheter dans les épiceries orientales mais aussi les faire toi-même. Avec comme ingrédients de base, eau, sucre et fécule (un gel d’amidon de maïs ou de pomme de terre), la recette des loukoums semble simple. Mais tout réside dans le tour de main du (futur ?) confiseur (turc ?) !

Il existe différentes recettes de loukoums. Lorsque tu ne trouves pas de gomme arabique ou de fécule, pourtant facile à trouver dans le commerce, tu peux prendre de la gélatine en poudre. Elle offrira à peu près la même texture.

Pour le loukoum à la rose, il faut commencer par tremper 25 g de fécule ou de gélatine en poudre dans 1dl d’eau. Dans une casserole verse 2 dl d’eau puis 450 g de sucre. Ce sirop doit chauffer à feu doux. Retire la casserole du feu et verse-y le mélange gélatineux. Puis, ajoute 6 gouttes de colorant rose (mais ce n’est pas indispensable) et remets la casserole à feu doux pour amener le tout à température.

Ensuite, rafraîchis le mélange en plongeant la casserole dans l’eau froide (pas plus haut que le bord, bien sûr. Tu n’habites pas dans un sous-marin). Puis, verse 6 gouttes d’eau de rose et mélange bien.

Dans un moule carré, tapissé de papier sulfurisé, verse le mélange. Laisse reposer 24 h au réfrigérateur. Tamise et mélange 1 cuillerée à soupe de maïzena et 2 de sucre glace sur un plateau. Sors le moule du réfrigérateur. Retourne le moule et fais tomber la pâte sur le mélange sucre-maïzena. Enlève le papier sulfurisé. Découpe la pâte en cubes. Roule-les pour les enduire de poudre. Puis sers-les dans une assiette.

Tes loukoums sont prêts !

Le temps de cuisson dépendra des ingrédients supplémentaires qui y seront ajoutés (pistaches, noisettes, café, noix de coco…).
Trop cuit, le loukoum durcit, pas assez cuit, il ne pourra pas garder sa forme cubique.

Les loukoums sont meilleurs après deux à sept jours. Tu peux les conserver plusieurs semaines. Pour cela, il suffit de les placer dans un récipient hermétique à température ambiante.

Autre recette

lilouinaUn grand merci à lilouina
qui n
ous a donné sa recette !

Les courses à faire :
– 75 g de fécule de maïs (maïzena) ou de pomme de terre
– 150 ml d’eau
– 120 ml d’eau
– 5 cl de jus de citron (soit 1 citron)
– 300 g de sucre en poudre
– du colorant alimentaire
– 1 cuillerée à soupe d’eau de rose ou d’oranger ou autre arôme
– 60 g de pistaches mondées, non salées, concassées et torréfiées (que tu fais revenir dans une poêle, quelques minutes, sans matière grasse)
– du sucre glace et de la maïzena pour la garniture

Préparation :
Délaye la maïzena dans les 150 ml d’eau.

Prépare un plat rectangulaire ou carré pas trop grand pour qu’une fois cuite, la pâte soit épaisse d’environ 3 cm. Recouvre le fond avec du papier sulfurisé. saupoudre un peu de maïzena dans le fond.

Verse le sucre en poudre dans une casserole avec les 120 ml d’eau bouillante et le jus de citron. Fais chauffer à feu moyen jusqu’à ébullition. Laisse cuire en surveillant la montée de température avec un thermomètre jusqu’à 115°C, si tu as un thermomètre. Sans, il faut que le sirop fasse comme une écume, et que le fond de la casserole ne se recouvre pas de suite quand on racle l’intérieur avec une cuillère en bois. Le sirop devient épais et à peine coloré, presque incolore.

Ajoute alors en une seule fois la maïzena délayée en faisant attention aux projections.

Fais cuire sur feu doux en travaillant sans cesse la pâte à la spatule jusqu’à réduction, le mélange doit épaissir et se détacher du fond. Plus ça cuit et plus les loukoums seront fermes. Pour tester la consistance, verser un peu de pâte sur une assiette très froide, puis vois avec les doigts si ça colle trop ou si ça forme une pâte maléable. La cuisson peut durer 15 mn.

Ajoute dans la casserole un peu de colorant (plus c’est coloré, plus c’est joli !), l’arôme choisi (eau de rose ou autre) et les pistaches torréfiées. Mélange bien. Remets sur la plaque pour chauffer le tout et si c’est redevenu trop liquide.

Verse dans le moule Laisse reposer 24 h à température ambiante.

Le délai passé, coupe la pâte en dés avec un couteau graissé. Roule-les au fur et à mesure dans un mélange de un tiers de maïzena, deux tiers de sucre glace, plusieurs fois si nécessaire.

Les loukoums se conservent 1 mois dans une boîte hermétique, à température ambiante. Il ne faut pas mettre les au frais sinon le sucre fondrait.

Si les loukoums sont vraiment trop mous et ne prennent pas, tu peux les remettre à cuire en ajoutant de l’arôme car le goût a tendance à partir avec la cuisson.

L’origine (toute une histoire…) La recette (Ne lis pas si tu es au régime…)
Toi aussi, fais le loukoum !
Trucs et histoires de Loukoums Haci Bekir, de bons loukoums à Paris

Retour au sommaire général du loukoum


Partager sur Facebook

Partager sur Twitter


, , , , , , , , , , , , ,

Une Réponse à “Toi aussi, fais le loukoum !”

  1. Tant pis, trop tard…pour le régime. J’ai lu et fait la recette N° 2, celle avec les fruits secs. Merci beaucoup, c’est très réussi. J’ai simplement rajouté 1 gramme de mastic de Chios moulu très fin au pilon, cela s’écrase très bien ; cependant, cela donne une petite amertume… alors, peut-être faudra-t-il en utiliser un peu moins la prochaine fois.

    Je suis à la recherche d’une recette de loukoums faits avec du jus de raisin. J’ai bien lu que la légende voulait qu’ils soient faits ainsi mais un ami Syrien les faisait aussi de cette façon. Ils avaient une forme de saucisson et étaient farcis de noix.

    Je vais faire des tentatives et donner le résultat de mes recherches… si j’y arrive ! Je retourne à mes casseroles.

    Encore, un grand merci pour ce partage gourmand.

Laisse un commentaire

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.