Accueil
Un peu d’histoire ? (2/3) |

Un peu d’histoire ? (2/3)

 

Retour Lire la suite…

Dans la tradition chrétienne

La Chandeleur (Fête des chandelles) est une fête religieuse chrétienne appelée la Présentation du Christ au Temple. Elle est actuellement fixée au 2 février soit 40 jours après Noël. Elle commémore la Présentation de l’enfant Jésus au Temple de Jérusalem par le pape, et la purification de sa mère, la sainte Vierge. En effet, selon la religion, une mère qui accouchait était considérée comme impure et devait attendre avant de se rendre dans un lieu sacré (40 jours pour un garçon et 80 si c’était une petite fille…). Dans le cadre de cette procession, des chandelles étaient allumées.

La Présentation de Jésus au Temple »
Giovanni Bellini datée de 1463.
Pinacothèque Querini Stampalia de Venise.

Le nom populaire de cette fête en français, Chandeleur, ou fête des chandelles, a une origine latine et païenne : la festa candelarum. Cette dernière tire son nom d’une coutume consistant à allumer des cierges à minuit en symbole de purification. Le latin candela désignant une bougie : il a donné en français la chandelle qui s’est effacée devant la bougie, d’origine algérienne. Bougie est en effet le nom d’une ville de Kabylie (Algérie), qui fournissait au Moyen Âge de la cire pour fabriquer des chandelles. Mais au Québec, on allume toujours des chandelles ; cependant, dans la célébration de la Chandeleur, il est plutôt question de cierges. La fête des chandelles, c’est donc la bénédiction des chandelles, ou des cierges !

Cependant, il semble que l’Église catholique cherchant à se débarrasser d’un autre culte païen (célébré partout en Europe, depuis l’Antiquité) qui célébrait le moment où l’ours sortait de sa tanière pour voir si le temps était clément. Les gens se déguisaient en ours, allumaient des feux de joie et organisaient des processions de flambeaux pour fêter le retour de la lumière.

Pour ce faire, Le pape de l’époque (Gélase Ier qui fut d’ailleurs également le premier à désigner Saint Valentin comme le patron des amoureux et des fiancés) institua, au Ve siècle, la Fête de la Présentation de Jésus au Temple, surnommée la fête des chandelles.

cooktoo-ours-blanc2Du XIIe au XVIIIe siècle, la chandeleur fut appelée « chandelours » dans de nombreuses régions françaises où le souvenir du culte de l’ours était encore très présent. On raconte que c’est ce même pape qui faisait distribuer des crêpes aux pèlerins qui arrivaient à Rome. On dit aussi que les crêpes, par leur forme ronde et dorée, rappellent le disque solaire, évoquant le retour du printemps après l’hiver sombre et froid. Aujourd’hui, on connaît surtout la Chandeleur en tant que jour des crêpes.

Il existe encore de nos jours toute une symbolique liée à la confection des crêpes. On fait ainsi parfois sauter les crêpes de la main droite en tenant une pièce d’or, (par exemple un Louis d’or) ou à défaut une pièce de monnaie, et ce dans la main gauche afin de connaître la prospérité pendant toute l’année, il s’agit de faire en sorte que la crêpe atterrisse correctement dans la poêle. On dit aussi que la première crêpe confectionnée doit être gardée dans une armoire et qu’ainsi les prochaines récoltes seront abondantes. Il est parfois précisé qu’il s’agit du sommet d’une armoire et que la crêpe est alors réputée ne pas moisir et éloigner la misère et le dénuement. À l’occasion de la Chandeleur, toutes les bougies de la maison devraient être allumées. La tradition demande aussi de ne ranger la crèche de Noël qu’à partir de la Chandeleur, qui constitue la dernière fête du cycle de Noël.

Aux États-Unis, on ne fête pas la Chandeleur ; le 2 février, c’est le Groundhog Day (site en anglais) : le jour des marmottes. Selon un dicton populaire, le temps du 2 février indique la fin de l’hiver : si le jour est nuageux, alors le printemps sera précoce ; si le jour est ensoleillé, alors l’hiver durera encore six semaines ! D’où cette légende : une marmotte qui sort de son terrier le 2 février retourne hiberner si elle voit son ombre ! En fait, cette légende a été importée d’Europe par les premiers colons qui ont remplacé l’ours par la marmotte car cette dernière ne se réveille que fin mars !

Aujourd’hui, des cierges sont consacrés dans les églises, et après la messe les croyants les rapportent chez eux en veillant à ce que la mèche ne s’éteigne pas sur le chemin. La force de protection de ces cierges varie beaucoup d’une région à l’autre. Ils pourraient simplement protéger la maisonnée d’une façon générale, garantir à celui qui l’a rapporté allumé de ne pas mourir durant l’année, ou encore protéger de la foudre s’ils sont rallumés pendant un orage.

Enfin, le 2 février, n’oublie pas de souhaiter leur fête aux Adalbaud, Apronien, Cornélius, Hadéloge et aux Théophane. Chez Cooktoo, nous n’en connaissons aucun !!!!


Cette année, la Chandeleur a du pot ! Proverbe cooktoonaute


Partager sur Facebook

Partager sur Twitter


, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisse un commentaire

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.