Accueil
cabilaud et reproduction |

Le Skrei, « joyau » des Cabillauds pour les gourmets

Depuis toujours, la Norvège est le témoin d’un spectacle étonnant.

Le Skrei, « joyau » des Cabillauds pour les gourmets
Présentation et mode de vie du skrei Gastronomie et recettes!
Le skrei : Une pêche ancestrale Réglementation et avenir du cabillaud

norvège

Entre les mois de janvier et mars, des millions de cabillauds migrent, une fois leur maturité sexuelle atteinte (cela signifie qu’ils peuvent se reproduire), depuis la Mer de Barents (entre la Norvège et la Russie) jusqu’aux zones de frai des îles Lofoten (au-delà du cercle polaire) pour s’y multiplier. C’est la pleine saison du « Skrei », le cabillaud norvégien au goût incomparable et principale ressource économique de la région. Cette maturité sexuelle arrive, selon les variétés de Skrei, vers 4-5 ans ; d’autres attendent l’âge de sept ou huit ans. La reproduction (ou frai) a lieu dans une eau dont la température est comprise entre 4 et 6° C. Les femelles pondent plusieurs millions d’œufs (environ 500 000 par kilo de femelle). L’éclosion commence après 12 jours d’incubation.

Ce voyage de plusieurs centaines de kilomètres dans des eaux situées au nord du Cercle polaire est à l’origine du nom de ce poisson. Le mot skrei vient en effet de l’ancienne expression viking « å skreide fra » (Skrida), qui signifie une avancée « à grandes enjambées », rapide. Il lui faut deux mois pour rejoindre les îles Lofoten. Il accomplit chaque année le pèlerinage vers le lieu où ses parents ont frayé et où il est né !

Le skrei est un cabillaud de l’Arctique, plus musclé, et génétiquement et physiquement différent de son cousin norvégien, le cabillaud côtier. Plus grand, sa forme est plus pointue et sa peau plus colorée. En norvégien, le mot skrei désigne le poisson quelle que soit sa forme, alors que la langue française fait la différence entre le cabillaud (poisson vivant ou prêt à être consommé frais) et la morue (cabillaud salé, séché ou salé et séché pour sa conservation). On trouve aussi le mot « stockfish » pour désigner le cabillaud séché (et d’autres poissons).

cabillaudLes Norvégiens l’appellent aussi le poisson amoureux pour désigner un jeune cabillaud tout excité qui arrive en Norvège pour se reproduire (et donc pour fêter la Saint-Valentin !).

> en savoir plus sur le poisson et la pêche de la mer à l’assiette


Partager sur Facebook

Partager sur Twitter


, , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisse un commentaire

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.