Accueil
les étudiants et jeunes adultes : recettes |

Fauché mais branché, les recettes

Fauchés et étudiants

Être fauché, ce n’est pas réservé aux étudiants, c’est certain ! Mais, il nous fallait un intitulé pour cette rubrique !

Et ce n’est pas parce qu’on est fauché qu’on a moins faim ou qu’il faut se nourrir façon « chronik’junkfood« . Entre la déprime et les kilos, ça se renvoie la balle en permanence et il faut bien en sortir.
Pour être en forme, pour recevoir les potes,  pour continuer à se trouver beau ou belle, pour nourrir un moral au beau fixe y compris quand les partiels s’en mêlent ou s’emmêlent… le tout en ne passant pas des heures dans les deux mètres carrés du coin cuisine, ça demande un peu d’astuce et de concentration !!!


Partager sur Facebook

Partager sur Twitter


, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Une Réponse à “Fauché mais branché, les recettes”

  1. Quelques idées branchées pour jeunes fauchés!!!!
    Rillettes de thon: deux boites de thon, une grosse boite de St Moret (ou son équivalent), poivre, coriandre, citron. Malaxer le tout à la fourchette et tartiner des toasts grillés ou des belles tranches de pain de campagne…SUCCES ASSURE
    Tajine de poulet aux olives vertes: des ailes de poulet, 4 beaux citrons, une grosse boite d’olives vertes, pommes de terre.
    Faire revenir le poulet dans un peu d’huile d’olive juste pour le faire dorer, ajouter des tranches de citrons (2 citrons entiers) et couvrir d’eau environ une heure en rajoutant de l’eau quand nécessaire. A mi-cuisson ajouter les pommes de terre coupées en morceaux.
    Pendant ce temps, faire bouillir les olives dans de l’eau citronnée pour enlever l’excès de sel.
    Au bout d’une heure de cuisson, ajouter les olives et laisser sur le feu jusqu’à ce qu’il n’y ait plus qu’un fond d’eau.
    ENJOY IT

Laisse un commentaire

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.