Accueil
l'esprit de contradiction |

L’esprit de contradiction, une ouverture ?

Bernard Sananès, psychologue soumet aux lecteurs de Cooktoo, un sujet de débat…

Merci à tous ceux et toutes celles qui participeront !

l'avantage quand on a l'esprit de contradiction, c'est qu'on sait où on vacontradiction
nom féminin
(latin contradictio)
Action de contredire, de s’opposer à une affirmation ;
contestation
: Porter la contradiction dans un débat.
Action de contredire, de se mettre en opposition avec ce qu’on a dit ou fait : Les contradictions d’un témoin
Opposition, incompatibilité entre deux choses ;
inconséquence
: Ce raisonnement comporte plusieurs contradictions.
Contestation élevée contre un droit, une prétention, une allégation.
Situation de deux choses qui s’opposent. (C’est sur cette notion que sont construits les systèmes de Hegel et de Marx.)

Tu as lu la définition de larousse.fr, un lien à conserver dans ses favoris !

Qu’en penses-tu ? As-tu des anecdotes en lien avec ce thème lors de repas amicaux ou familiaux ? de voyages en contrées lointaines ? Voilà un sujet de discussion pour le repas de ce soir, non ?


Partager sur Facebook

Partager sur Twitter


, , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

4 Réponses à “L’esprit de contradiction, une ouverture ?”

  1. Ah! le plaisir de dire non quand tout le monde dit oui, et celui plus agréable encore de nier avec force ce qu’on vient juste d’affirmer !
    L’esprit de contradiction est comme le sel de la vie ! Quand l’un révèle au palais des saveurs délicieuses, l’autre ouvre à l’intelligence des brèches insoupçonnées. Mais attention, l’usage est délicat : à trop forte dose, ils corrompent ce qu’ils devaient mettre en valeur et à trop faible dose, ils passent inaperçus et ne servent plus à rien.

    Mais alors, faut-il comprendre que l’esprit de contradiction s’emploie avec avec… modération ?

    Certainement pas ! Et j’ajoute, sans craindre de me contredire, que la question -contradictoire- contient sa réponse… qui l’est tout autant ! Quoi qu’il en soit, une chose est sûre : l’esprit de contradiction ne supporte pas la médiocrité.
    😉

  2. Je pense pour ma part qu’un minimum d’esprit de contradiction est nécessaire que ce soit dans la vie ou à table. Je m’explique, pour la table je connais des gens qui te servent des plats sucrés/ salés pendant le repas et du salé en dessert 😀
    Mais bon pour en revenir au débat, l’esprit de contradiction est nécessaire (appliqué à dose homéopathique, sinon on s’en lasse)
    Voilà pour moi 😉

  3. Mais pendant les repas que la contradiction soit douce et légère, qu’elle ne pèse pas sur l’estomac ! En avoir plein la patate ou avaler des couleuvre quand on est à table, ça pourrait bien nous couper la digestion !

  4. Débattre sur le thème de « la contradiction », que c’est drôle !
    Drôle parce qu’en introduisant ce débat par un avis sur le sujet, je m’attends à être contredit ! A moins que je prêche le faux pour avoir le vrai !
    Tiens ! Voilà déjà une « bonne » façon d’alimenter l’esprit de contradiction ! Cela ne vous arrive t-il pas de contredire, simplement pour nourrir la conversation ou pour y mettre un peu de piquant ? Quoi de plus ennuyeux que des échanges consensuels, quand tout le monde est d’accord sur tout ! Une bonne contestation c’est alors plein de vitamines.
    Contredire peut aussi parfois prendre l’allure d’une critique. Et la critique, n’est-ce pas souvent un moteur pour celui ou celle qui la reçoit ? Les philosophes et les scientifiques ne pourraient avancer sans critique ni contradiction. Mais ne suffit-il pas d’une affirmation quelque peu péremptoire de ce genre pour m’attirer les foudres des contradicteurs ?
    T’es pas cap’ de me contredire ! Je t’attends de pied ferme ! Ferme ton clapet ! Pet de nonne ! Non é vero !

Laisse un commentaire

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.