Accueil
Confiserie et bonbons |

Confiserie et bonbons, toute une histoire

Cette histoire commence en 600 avant JC. Les Perses découvrent alors dans des régions chaudes et humides le roseau qui donne du miel sans abeille. Très contents, ils ne divulguent surtout pas leur secret. 7_Alexandre

Mais rien n’échappe au grand Alexandre, roi de Macédoine et élève du philosophe Aristote, conquérant du grand royaume de Perse (l’Iran aujourd’hui) au IVème siècle. Ayant goûté la douceur de ce roseau, il s’empresse de le rapporter et de le faire planter tout autour du bassin de la Méditerranée, là où le soleil et l’humidité de l’air lui conviennent.

As-tu deviné quel est ce roseau qui donne du miel ?

C’est la canne à sucre ! Vois-tu comme elle ressemble à un roseau ? la-canne-a-sucre-

Bien entendu, au XIIème siècle, lorsque les Croisés tentent d’évangéliser le monde, ils goûtent à leur tour, apprécient et rapportent également le roseau en Europe. La confiserie émerge tout doucement. Cela va te paraître surprenant mais ce sont les apothicaires (autrement dit les pharmaciens) qui vendent le sucre. Et oui, le sucre appartient, comme les épices et le chocolat (qu’on dégustait salé chez les Mayas) à la médecine et aux remèdes. Alors qu’aujourd’hui on te dit de faire attention à ne pas trop en manger, à l’époque, on en dégustait si peu que c’était un médicament !

À la Renaissance, au XIVème siècle, le commerce du sucre se développe et avec lui sa transformation en confiserie. Et puis, on entre dans une époque où le plaisir est mieux apprécié qu’au Moyen-âge et donc la confiserie avec ! Les fruits confits apparaissent en Avignon, on croque volontiers des dragées, du nougat et des pralines. Mais ces plaisirs, très couteux sont réservés à la noblesse ou aux riches commerçants.

Trois siècles plus tard, la bourgeoisie s’arrache des pastilles à tous les goûts ou des marrons glacés. Mais le peuple n’y a pas encore accès très souvent !

La découverte du sucre de betteraves au XIXème siècle permet la démocratisation des bonbons (c’est-à-dire la mise à disposition du plus grand nombre de personnes).

Tu sais ces petites choses que tu aimes tant ?

Dis-nous en commentaire : quels bonbons préfères-tu ?


Partager sur Facebook

Partager sur Twitter


, , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisse un commentaire

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.